Intervention de Stéphane JABUT - 19 novembre 2019

Télécharger la déclaration au format PDF
CM-19-11-19-elus-800x304.jpg
Conseil municipal du 19 novembre 2019
Intervention de Stéphane JABUT
Pour le groupe de l’opposition Agir Ensemble Pour Notre Ville
 
Monsieur le Maire, mes cher(e)s collègues,
 
Depuis quelques semaines la majorité municipale divisée mène un combat contre elle-même, sa politique d'aménagement et de développement durable.

 

Retour sur notre soirée-débat du jeudi 26 septembre 2019

RP1-image1.jpg

Après un hommage républicain à Jacques Chirac et des interventions des élus de notre groupe de l'opposition municipale sur l'urbanisation à outrance, le nouveau quartier de La Folle Emprince, l'éclairage public, la voirie, le stationnement, la circulation, la mobilité, l'accessibilité aux personnes à mobilité réduite, les espaces verts, le développement durable, la vie associative, le scolaire, le périscolaire, l'enfance, la culture, la sécurité, le commerce, le développement économique, la santé, les finances... Nous avons donné la parole aux nombreux Dammartinois présents. Le constat est sévère sur le bilan du maire et des rescapés de son équipe, et la déception est grande !

Le support de présentation complet en cliquant ici :

RP1-P2.jpg

 

Écouter et rendre compte

Tribune publiée dans le dammartinfos de septembre 2019

La moitié de la dernière année de ce mandat est maintenant passée. Un mandat riche en dissensions, ruptures et démissions au sein de la majorité mais pauvre en réalisations, en projets, et en vision d'avenir partagée pour notre ville et notre territoire. Alors que le maire et les rescapés de son équipe poursuivent la bétonisation à marche forcée du centre-ville et que la population a augmenté de presque 50 % le nombre d'équipements publics a stagné voire diminué (Fermeture de la salle Louis-Lumière, fermeture de la salle LCR à proximité du Dojo Marie-Claire-Restoux, fermeture du centre de loisirs à la Villa de Gesvres, fermeture du gymnase Maurice-Lerozier…). Les élus de l'opposition se sont souvent exprimés en Conseil municipal sur les choix de la majorité sans être entendus. Nous avons été mis face à des décisions à prendre sans préparation préalable en commission. L’abandon de la construction de la salle de spectacle et de cinéma, et de l’espace commercial, à côté de l’école Henri-Dunant pour y construire un lotissement de 33 maisons individuelles restera une faute grave indélébile de ce mandat et de l’histoire de notre ville.

A votre écoute tout au long de ce mandat, nous vous avons tenus informés du déroulé de celui-ci par nos publications régulières qui ont été distribuées dans vos boîtes aux lettres, par notre page Facebook (Ensemble pour Dammartin-en-Goële), par notre site internet, et par notre présence sur le terrain. Rendre compte de notre action et exprimer notre point de vue d'élus des Dammartinoises et des Dammartinois est la dernière action que nous pouvons réaliser avant de passer le relais après l’élection municipale des 15 et 22 mars 2020.

Vous serez informés dans les prochains jours de la réunion publique de fin de mandat que nous organisons.

Stéphane JABUT - Norbert HERRERA - Brigitte BAGUIER - Fabrice KHELLAFI - Romain LEGRAS - Rafika KALLÈCHE

Groupe de l’opposition « Agir ensemble pour notre ville »

 

Tags: 

L’heure du bilan a sonné

Tribune publiée dans le dammartinfos de juin 2019

A quelques mois de l’élection municipale, le maire et les rescapés de son équipe sont en plein naufrage ! Les démissions s’enchaînent, les perquisitions et les enquêtes vont bon train, la bétonisation du centre-ville est en marche, les écoles sont abandonnées, une partie de l’administration est en souffrance, et les finances de la commune sont au plus mal depuis deux ans.

Le maire-adjoint chargé des finances a préféré démissionner de sa délégation que défendre le budget 2019 lors du Conseil municipal, suite à une allocution à charge reprenant la plupart de nos critiques (bétonisation et urbanisation à outrance, gestion autocratique, opacité, improvisation, manque de vision…).

Après un excédent de fonctionnement catastrophique en 2017 de 163 580 €, celui de 2018 est quasiment aussi mauvais : 235 239 €. Il ne permet même pas de financer l’annuité des emprunts de 474 000 € malgré sa baisse grâce au report de la dette de notre ville jusqu’en 2035 ! Cet allongement de la durée de remboursement, certainement sous la pression des services de l’État, va nous coûter très cher. Pour mémoire, lors de notre dernier mandat entre 2008 et 2014, l’excédent moyen était de 800 000 €, toujours supérieur au montant de l’annuité de l’emprunt. L’excédent en 2013, notre dernière année en responsabilité, était de 1 167 025 € : cinq fois celui de 2018 ! Les chiffres sont consultables sur www.impots.gouv.fr rubrique des collectivités.

Nous avons voté contre ce dernier budget de la mandature. Un budget indigne d’une commune de plus de 10000 habitants à cause des mauvais résultats financiers et du manque de vision de l’équipe actuelle après cinq ans d’immobilisme et d’incompétence. Notre intervention lors du vote du budget est en ligne sur notre site www.ensemble-pour-dammartin.fr.

A quelques mois de l’élection municipale, la situation est grave et l’heure du bilan a sonné. Après la rentrée de septembre nous organiserons une réunion publique sur le bilan malheureusement désastreux de cette mandature.

Nous vous souhaitons un bel été et de bonnes vacances.

 

Tags: 

Pages